Le château de Hardelot

Le château de Hardelot, connu localement sous le nom de Château Hardelot, se trouve dans un champ à côté du village de condette, dans le département du pas-de-Calais en France.

Le premier château de ce site a été construit au XIIe siècle par les comtes de Boulogne. Les murs-rideaux remontent à cette époque. Le château actuel a été construit par Philippe Ier, comte de Boulogne et fils de Philippe II de France, en 1222. Il a également construit le château de Boulogne-sur-mer à un plan assez similaire; un château plus ou moins circulaire avec des tours circulaires de projection mais pas de donjon.

Le château a été pris et repris plusieurs fois par les français, les anglais et les Bourguignons. Au XVIIe siècle, le cardinal Richelieu avait démantelé le château de Hardelot et le château devint une ferme.

La Révolution française n’a pas beaucoup dérangé le village; ils étaient plus préoccupés par l’avancée des dunes qui les menaçait. En 1791, le château a été vendu comme propriété nationale au Seigneur de Châteaubourg. En 1820, le château fut revendu. Pour combattre les dunes avançant et la prise de terre par la mer, des arbres ont été plantés sur le domaine.

En 1848, le château de Hardelot fut racheté par l’anglais Sir John Hare. Il a reconstruit l’une des meilleures tours restantes dans un manoir de style Tudor. De grandes réceptions ont été données ici et l’écrivain Charles Dickens, un ami de lièvre, a souvent visité le château.

En 1897, le château de Hardelot et ses dépendances furent de nouveau achetés par un anglais; John Whitley. Il a essayé de transformer la région en une région sportive et de loisirs. En 1934, le château fut vendu au prêtre de condette; Père Bouley, après quoi il a été utilisé pour loger des nonnes. Depuis 1987, le château appartient au village.

Entre 2007 et 2009, le château de Hardelot a été largement rénové. Le résultat de cette rénovation n’est pas mon goût; trop propre et trop blanc. À mon avis, il vole le château de son histoire visible. Les jardins du château sont accessibles gratuitement pendant les heures d’ouverture. Il y a un petit musée, dédié à l’aviateur Louis Blériot, dans le bâtiment principal qui peut être visité moyennant un petit supplément.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *